FORMATION AP

IFAP | Institut de Formation d’Auxiliaires de Puériculture

Formation initiale sur 11 mois

La formation conduisant au diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture comporte 44 semaines de formation théorique et clinique soit 1540 heures se répartissant en 770 heures de formations théorique et 770 heures de formation clinique.

 

La formation continue est financée par le Conseil Régional.

 

Pour information, vous pouvez consulter les indicateurs de performances de la formation conduisant au DEAP pour l’IFAP La Blancarde ICI

 

 

DEMANDES DE BOURSES REGIONALES

  LA DEMANDE DE BOURSE CONCERNE UNIQUEMENT :

 

–        Les élèves en continuité de parcours scolaire sans interruption de plus de quatorze mois (formation initiale)

 

–        Les élèves dont l’absence de ressources ou les seules ressources ne permettent pas de suivre la formation dans des conditions financières suffisantes.

 

 

Les demandes de bourses s’effectuent exclusivement sur le site internet de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

https://aidesformation.maregionsud.fr/SignIn?ReturnUrl=%2Fprofile%2F

 

Les 1ères demandes de bourses régionales doivent s’effectuer dans le mois qui suit les résultats d’admission en IFAP.

 

    Vous devez créer un compte sur le portail des aides à la formation de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

  • Vous recevrez un mail de confirmation de création de compte
  • Vous pouvez désormais vous connecter sur le portail, vous identifier, afin de déposer votre demande d’aide individuelle régionale.
  • Pour rappel, votre Nom d’utilisateur et l’adresse de messagerie associée à votre compte sont à conserver précieusement pour pouvoir vous connecter au portail. Il vous revient de conserver également votre mot de passe (précisément tel que saisi), qui ne pourra pas vous être renvoyé.
  • Pour toute question relative à votre dossier, vous pouvez formuler une « Demande d’information » directement depuis votre espace personnel sur le portail dans la rubrique « Mes échanges ».

FRANCE TRAVAIL : FINANCEZ VOTRE FORMATION

Si vous êtes demandeur d’emploi, il est nécessaire de faire valider votre projet de formation auprès de votre conseiller avant d’entamer toutes démarches auprès des centres de formation.

Le conseiller France Travail vérifiera avec vous votre situation par rapport à votre rémunération durant le stage et les possibilités de prise en charge ainsi que les conditions administratives liées à la formation.

REMUNERATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Vous êtes :

  • Inscrit au France Travail
  • Mission locale
  • Cap emploi
  • Bénéficiaire du RSA

N’AYANT AUCUNE REMUNERATION DE LA PART DE FRANCE TRAVAIL

Vous êtes ÉLIGIBLE a la rémunération de stagiaire de la formation professionnelle.

Vous n’avez aucune démarche à effectuer : C’est l’organisme de formation qui vous remettra un dossier à remplir et qui vous indiquera les pièces à fournir.

 

Formation en apprentissage sur 18 mois

L’IFSI la Blancarde propose une formation auxiliaire de puériculture en apprentissage avec le CERFAH. Le programme des études est identique à la formation classique, toutefois, la formation en apprentissage est réservée aux personnes de moins de 30 ans et s’étale sur 18 mois.

La formation en apprentissage est financée par l’employeur.

 

 

Pour information, vous pouvez consulter le taux d’insertion professionnelle global et le taux d’insertion dans le métier d’auxiliaire de puériculture pour l’IFAP La Blancarde ICI

 

LES ONZE COMPÉTENCES DE LA FORMATION D'AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE

COMPÉTENCE 1:  Accompagner l’enfant et son entourage dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de leur situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires

 

COMPÉTENCE 1 bis : Élaborer et mettre en œuvre des activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie sociale adaptées à l’enfant ou au groupe

 

COMPÉTENCE 2 : Identifier les situations à risque lors de l’accompagnement de l’enfant, mettre en œuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer

 

COMPÉTENCE 3 : Evaluer l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins

 

COMPÉTENCE 4 : Mettre en œuvre des soins adaptés à l’état clinique de l’enfant

 

COMPÉTENCE 5 : Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation

 

COMPÉTENCE 6 : Établir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage

 

COMPÉTENCE 7 : Informer et former les les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels

 

COMPÉTENCE 8 : Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés

 

COMPÉTENCE 9 : Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins

 

COMPÉTENCE 10 : Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités

 

COMPÉTENCE 11 : Organiser son activité, coopérer au sein d’une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d’une démarche qualité / gestion des risques

Les différents modules d’enseignements et les modalités de validation

Stages

Ils sont au nombre de 4, réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :

  • Trois stages de cinq semaines visent à explorer les trois missions suivantes de l’auxiliaire de puériculture :
    •  Accompagner l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et sociale ;
    •  Collaborer aux projets de soins personnalisés dans son champ de compétences ;
    •  Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel.
  • Un stage de sept semaines, réalisé en fin de formation, permet l’exploration ou la consolidation du projet professionnel et le renforcement des compétences.
    Au cours de ces stages, l’élève réalise au moins une expérience de travail de nuit et une expérience de travail le weekend.

 

  • Cette formation doit permettre à chaque élève d’acquérir des compétences lui permettant de contribuer à une prise en charge globale des enfants en milieu hospitalier ou extra hospitalier.

 

Pour chaque stage l’ensembles des 11 compétences est évalué selon une grille définie dans le référentiel de formation, à partir d’un port folio

Au terme des quatre stages, l’équipe pédagogique réalise le bilan des acquisitions de l’élève en établissant le total obtenu à chaque unité de compétence.

Chaque compétence est validée si l’élève auxiliaire de puériculture obtient une note au moins égale à la moyenne pour chacune d’elles.

 

 

EQUIVALENCES DE COMPETENCES ET ALLEGEMENTS DE FORMATION

Article 14 de l’arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture

 

Sous réserve d’être admis à suivre la formation dans les conditions fixées par l’arrêté du 7 avril 2020 modifié susvisé, des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allégements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

1. Le diplôme d’Etat d’aide-soignant ;
2. Le diplôme d’assistant de régulation médicale ;
3. Le diplôme d’Etat d’ambulancier ;
4. Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) ;
5. Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) ;
6. Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles;
7. Le titre professionnel d’assistant de vie aux familles ;
8. Le titre professionnel d’agent de service médico-social ;
9. La spécialité « Accompagnant éducatif petite enfance » du certificat d’aptitude professionnelle. Les personnes susmentionnées bénéficient des mesures d’équivalences ou d’allégement de suivi ou de validation de certains blocs de compétences selon les modalités fixées à l’annexe VII du présent arrêté. Leur parcours de formation et les modalités d’évaluation des blocs de compétences ou des compétences manquantes en vue de l’obtention du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture sont définies dans ladite annexe.

 

Les titres et diplômes ci-dessous sont concernés par la présente annexe VII. Les tableaux d’équivalences détaillent les volumes horaires et les modalités d’évaluation correspondantes.

  • CAP AEP : CAP Accompagnant éducatif petite enfance
  • DE AS : Diplôme d’Etat d’aide-soignant (ancien référentiel relevant de l’arrêté du 22 octobre 2005 et référentiel relevant de l’arrêté du 10 juin 2021)
  • BAC PRO ASSP : Baccalauréat professionnel « Accompagnement Soins et Services à la Personne » option « A domicile » et option « En structure sanitaire, sociale ou médicosociale » (arrêtés du 11 mai 2011)
  • BAC PRO SAPAT : Baccalauréat professionnel spécialité « Services aux personnes et aux territoires » (arrêté du 22 août 2011)
  • ADVF : Titre professionnel d’assistant de vie aux familles (arrêté du 11 janvier 2021)
  • ASMS : Titre professionnel d’agent de service médico-social (arrêté du 10 juillet 2020)
  • DE AES : Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (arrêté du 29 janvier 2016 : spécialités « à domicile », « en structure collective », « éducation inclusive et vie ordinaire » ) Les titulaires des diplômes d’Etat d’aide médico-psychologique (AMP) ou d’auxiliaire de vie scolaire (AVS) sont titulaires de droit du DEAES 2016
  • DE AES : Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (fusion des spécialités ; référentiel 2021)
  • ARM : Diplôme d’assistant de régulation médicale (référentiel relevant de l’arrêté du 19 juillet 2019)
  • AMBULANCIER : Diplôme d’Etat d’ambulancier (référentiel relevant de l’arrêté du 26 janvier 2006) Une actualisation du référentiel est prévue pour les futurs diplômés ambulanciers à compter de 2022

 

Fiches parcours : les contenus de formation théorique et clinique ainsi que les modalités d’évaluation sont consultables sur le site du ministère chargé de la santé

Evolution professionnelle

La profession d’auxiliaire de puériculture offre plusieurs perspectives de carrière, en voici quelques unes :

 

Dossier médical à fournir à l'entrée en formation

Les certificats suivants seront exigés le jour de la rentrée scolaire :

  1. Un certificat établi par un médecin agréé ARS attestant que l’élève ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession;
  2. L’interprétation d’une radiographie pulmonaire (datant de moins de 3 mois)
  3. Un certificat médical de vaccinations, conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.

 

Les vaccinations obligatoires pour l’entrée en formation d’auxiliaire de puériculture sont :

  • DIPHTERIE-TETANOS-POLYOMELITE (DT POLIO)
  • HEPATITE VIRALE B

 

Recommandé :

  • Test tuberculinique (fortement recommandé du fait de la recrudescence des cas de Tuberculose)
  • COVID-19

 

 

Certaines séquences vaccinales demandant plusieurs mois, il vous est demandé de vous en préoccuper dès à présent, afin de pouvoir fournir les certificats le jour de la rentrée scolaire.