Notre Histoire

95 ans d'histoire

Créée à l’initiative et sous l’égide de l’Oeuvre Antituberculeuse des Bouches-du-Rhône, l’École des infirmières visiteuses d’hygiène sociale a ouvert ses portes en Octobre 1920.

Initialement hébergée dans les locaux de l’Oeuvre Antituberculeuse, 38 rue de la République (13001), l’Ecole s’installe en 1928 au 21 rue de l’Olivier (13005) pour regrouper sous le même toit les salles de cours et le foyer d’hébergement des élèves, puis en 1930 au 39 boulevard de la Blancarde. Elle y restera 85 ans, avant de déménager en 2015 dans ses nouveaux locaux du 59 rue Peyssonnel (13003)

Une histoire liée à la lutte contre la tuberculose

Elèves de l'Ecole d'infirmières-visiteuses de la Blancarde (1922-1923) [Crédit photo : Collection privée - reproduction interdite]

L’Oeuvre antituberculeuse créée en 1903 notamment par Constantin Oddo, Léon d’Astros, Lucien Estrine ou encore Paul Desbief, va bénéficier du soutien de la Fondation Rockefeller pour former le personnel infirmier des dispensaires.

En 1920, l’Ecole d’infirmières-visteuses ouvre ses portes sous la direction de Melle Dufour, infirmière visiteuse d’hygiène diplômée à Paris. Mise à disposition par l’Oeuvre Antituberculeuse, elle participe également à l’enseignement de la législation sanitaire et sociale.

Deux monitrices anglaises, Melle Higgs et Melle Kinnon, assurent l’encadrement des premières élèves. Elles sont mises à disposition de l’Ecole et rétribuées par la Mission Rockefeller. Elles possèdent les diplômes les plus élevés du Royaume-Uni et ont plusieurs années d’expérience de l’enseignement en France.

L’enseignement dispensé est édicté par le Comité National de Défense contre la Tuberculose à Paris, et deviendra le programme agréé par le Ministère de l’Hygiène dès 1922.

 

 

La première promotion

Hôpital de la Conception 1920
Hôpital la Conception - 1920 [Photo : Association des Amis du Patrimoine Médical de Marseille]

La première promotion entre à l’Ecole le 11 octobre 1920.

Les enseignements sont dispensés par des médecins issus de l’Ecole de Médecine de Marseille (ancienne appellation de la Faculté de Médecine de Marseille). On retrouve en particulier les médecins du Comité de l’Enseignement de l’Ecole, comme le Docteur d’ASTROS, le Docteur CASSOUTE, le Docteur ODDO, le Docteur OLMER ou encore le Docteur GUERIN-VALMALE.

 

Les stages sont réalisés à l’hôpital de la Conception, à l’hôtel Dieu, à la Crèche Départementale, dans les différents dispensaires de nourrissons et antituberculeux de la ville de Marseille.

 

Le premier règlement de l’Ecole est très strict. Il stipule par exemple que les élèves doivent « porter comme tenue de ville, un costume bleu et un chapeau canotier. Dans les hôpitaux, une blouse avec col rond, tablier, voile blanc, le tout marqué  » I.V.F  » pour Infirmière Visiteuse de France.

 

Parmi les conditions d’admission, les élèves doivent fournir « deux références de personnes autorisées». Ce sont le plus souvent des religieux qui attestent de la moralité des candidates.
Enfin, à cette période, les élèves ne peuvent prétendre suivre leurs études que si elles sont âgées « entre 25 et 40 ans ».

 

Conformément au programme des études, les élèves de cette première promotion réalisent 11 mois d’études spécialisées pour obtenir leur Brevet d’Infirmière Visiteuse de France.

 

Les 11 premières élèves diplômées vont occuper un poste dans les dispensaires antituberculeux de plusieurs régions de France :

  • Claire MEFFREN rejoint le dispensaire de Toulon dans le Var ;
  • Jeanne AICARD : rejoint le dispensaire de Grasse dans les Alpes Maritimes ;
  • Constance LABAUME : rejoint le dispensaire de Carpentras dans le Vaucluse ;
  •  Gabrielle SCHROPFF : rejoint le dispensaire d’Arenc à Marseille ;
  •  Albertine COUTHON : rejoint le dispensaire de Bédarieux dans l’Héraut ;
  • Charlotte LATIL : rejoint le dispensaire d’Arenc à Marseille ;
  • Marthe DELETRAZ : rejoint également le dispensaire d’Arenc à Marseille ;
  • Louise FAURE : rejoint le dispensaire de Fumay dans les Ardennes ;
  • Berthe MARTINOLE : rejoint le dispensaire de Sète dans l’Héraut ;
  • Augusta DELENNE : rejoint le dispensaire de Nîmes dans le Gard ;
  • Sarah NEAU : rejoint le dispensaire à Stenay dans la Meuse ;

 

 

Quelques grandes dates

Juillet 2014
  • 1920- Création de « l’Ecole Régionale d’infirmières visiteuses d’hygiène de Marseille », sous l’égide de l’œuvre antituberculeuse, de l’Ecole de Médecine et de l’Office Central, agréée par le Comité National des infirmières (Paris), soutenue par la Mission Rockefeller en France qui subventionne les postes de la directrice et des deux monitrices anglaises.
  • 1922- L’Institut Rockefeller se désengageant,  l’Ecole est rattachée à l’œuvre Antituberculeuse de Marseille.  Le Comité National insiste pour que les cours et le foyer des élèves soient regroupés
  • 1924- L’Ecole est reconnue administrativement par le Ministère de l’Hygiène pour la formation des infirmières visiteuses d’hygiène  sociale de la tuberculose
  • 1926- l’Ecole est agrée pour dispenser l’enseignement d’Hygiène sociale à l’enfance et la préparation au diplôme de Visiteuses de l’enfance
  • 1930- l’Ecole s’installe au 35 boulevard de la Blancarde. Elle y reste jusqu’en juillet 2014.
  • 1933- Mise en place d’une année préparatoire pour les jeunes filles de moins de 19 ans
  • 1935- L’Ecole développe la formation d’infirmière d’hygiène sociale
  • 1938- L’Ecole est agrée pour la préparation du diplôme d’Etat d’infirmières  hospitalières et d’assistantes de service sociale. Elle devient « l’Ecole Régionale d’Infirmières et d’Assistantes de Service Sociale de Marseille et du Sud-Est ».
  • 1942- L’Ecole est agréée pour la formation préparant au diplôme de Conseillère sociale du travail
  • 1944- L’Ecole développe la formation d’assistantes sociales rurales
  • 1946- L’Ecole régionale d’infirmières et d’assistantes sociales de la Blancarde est affiliée à l’Office départemental d’hygiène sociale ODHS
  • 1951- L’Ecole est reconnue par le Ministère de l’Education Nationale pour la préparation au CAP d’aide-maternelle
  • 1954- L’Ecole est agrée par le Ministère de la France d’Outre-Mer pour la préparation au Certificat Sanitaire d’Outre-mer et au diplôme d’Assistante sociale d’Outre-mer
  • 1964- Suppression de l’internat/foyer
  • 1972 – Gratuité des études d’infirmières
  • 1975– Les sections « Infirmière » et « Assistante sociale » sont séparées en 2 écoles distinctes
  • 1976- L’association devient « Association pour la formation sociale et médico-sociale de Marseille et du Sud-Est »
  • 1988- Ouverture d’une section « Aide-soignante »
  • 1992- Ouverture d’une section « Préparation aux concours »
  • 1992- Les Ecoles d’infirmières deviennent des Instituts de Formation en Soins infirmiers, et les élèves des étudiants
  • 1993- Premier IFSI de la région Paca à former des étudiants en soins infirmiers par la voie de l’apprentissage
  • 2011- Ouverture de la section « Auxiliaire de puériculture »
  • 2016– L’IFSI prend la nouvelle appellation de « Pôle Euroméditerranée de formation aux métiers du soin – La Blancarde », intégrant ainsi l’IFSI, l’IFAS, l’IFAP et la formation continue