CONCOURS AIDE SOIGNANT

Concours formation initiale et cursus partiel (11 mois)

 conditions generales

Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date de l’entrée en formation. Aucune dispense d’âge n’est accordée.

 

LISTE 1 | CANDIDATS POUVANT SE PRÉSENTER AUX ÉPREUVES DE SÉLECTION

Aucun diplôme n’est requis pour se présenter aux épreuves de sélection qui comprennent :

  • Une épreuve écrite d’admissibilité,
  • Une épreuve d’admission.

Sont dispensés de l’épreuve de culture générale :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu :
  1. Pays de la Communauté Européenne :Les Baccalauréats sont acceptés en équivalence du baccalauréat français sous réserve d’être traduits en français et de présenter l’original lors du dépôt de dossier.
  2. Pays hors Communauté Européenne : Les diplômes de validation de l’enseignement secondaire sont acceptés, sous réserve d’être traduits en français par un traducteur assermenté et de présenter l’original du diplôme lors du dépôt du dossier. Le candidat doit également fournir une attestation de l’Ambassade, du Consulat ou du Ministère de l’Education (du pays du Diplôme), précisant que le titre permet l’accès à des études universitaires, ou une attestation de reconnaissance du diplôme, établie par l’autorité compétente, le Centre Emic-Naric France
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

LISTE 2 | ART 13 BIS

En référence à l’Article 13 bis de l’arrêté du 28 Septembre 2011 modifiant l’arrêté du 22 Octobre 2005, relatif à la formation conduisant au diplôme d’état d’aide-soignant, trois places sont réservées aux candidats justifiant d’un contrat de travail avec un établissement de santé ou une structure de soins.

EPREUVES DE SELECTION

 EPREUVES D’ADMISSIBILITE

L’épreuve écrite et anonyme, d’une durée de deux heures est notée sur 20 et se décompose en deux parties :

  1. Dégager les idées principales, commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.
    Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat.
  2. Une série de 10 questions à réponse courte :
  • 5 questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine ;
  • 3 questions portant sur les quatre opérations numériques de base ;
  • 2 questions d’exercices mathématiques de conversion.

Cette partie est notée sur 8 points et a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.

 EPREUVE D’ADMISSION

L’épreuve d’admission, notée sur 20, consiste en un entretien de vingt minutes avec deux membres de jury, précédé de dix minutes de préparation.

Cette épreuve se divise en deux parties :

  1. Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions.
    Cette partie est notée sur 15 points, et vise à tester les capacités d’argumentation et d’expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation.
  2. Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant.
    Cette partie notée sur 5 points, est destinée à évaluer la motivation du candidat.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.

LISTE 3 - CANDIDATS POUVANT SE PRESENTER AUX EPREUVES DE SELECTION

Peuvent se présenter aux épreuves de sélection :

 

  • Les candidats titulaires du diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture
  • Les candidats titulaires du diplôme d’Etat d’Ambulancier
  • Les candidats titulaires du diplôme d’Etat d’Auxiliaire de vie mention complémentaire aide à domicile
  • Les candidats titulaires du diplôme d’Etat d’Aide Médico Psychologique
  • Les candidats titulaires du titre professionnel d’Assistante de vie.

EPREUVES DE SELECTIONS

La première phase de la sélection consiste en l’étude des dossiers. L’examen des différentes pièces constitutives du dossier permet de retenir les candidats qui seront convoqués à l’entretien.

 

La deuxième phase de la sélection consiste en un entretien individuel avec les candidats dont les dossiers ont été retenus. Il se divise en deux parties et consiste en un entretien de 20 minutes maximum avec deux membres du jury.

  • Présentation du parcours du candidat
  • Echange avec le jury sur la base du dossier du candidat, afin d’évaluer   l’intérêt du candidat pour la profession et sa motivation.

 

FINANCEMENT DE LA FORMATION

Pour les candidats (listes 1 & 2) qui seront admis en formation :

La gratuité de la formation aide-soignante est applicable à la totalité du public non-salarié.

 

Pour le public salarié, (contrat de travail avec un établissement de santé ou une structure de soins) pris en charge par l’employeur : Fournir l’attestation de prise en charge de l’employeur au moment de la confirmation d’inscription en formation.

 

Pour tous les candidats non salariés et admis en formation, fournir les pièces suivantes au moment de la confirmation d’inscription en formation :

  • Pour les plus de 26 ans : Attestation pôle emploi contenant le n° d’identifiant accompagnée de la notification d’orientation (fiche de prescription) du conseil en évolution professionnelle (CEP) : documents fournis par votre pôle emploi.
  • Pour les moins de 26 ans inscrit en mission locale : Une fiche de liaison (fournie par votre mission locale) et la photocopie du CAQ (Contrat d’Accès à la Qualification).
  • Pour les personnes au RSA : Une photocopie du contrat d’insertion ou CAQ (Contrat d’Accès à la qualification).

 

Pour les candidats liste 3 qui seront admis en formation (cursus partiel)

Il n’y a pas de prise en charge financière par le Conseil Régional pour les personnes ayant déjà une qualification et s’engageant dans une formation en cursus partiel.

 

Le coût de la formation correspond au coût pédagogique selon votre diplôme.

 

Somme dont vous devrez vous acquitter obligatoirement par chèque, à l’ordre de l’IFSI BLANCARDE, au moment du dépôt de dossier d’entrée en formation et encaissable le jour de la rentrée.

(Possibilité de paiement en 3 fois, les mensualités seront définies avec le service financier).

IMPORTANT :

Toutes les démarches en vue de l’obtention d’une prise en charge financière doivent être effectuées avant la date d’entrée en formation.

La notification de prise en charge partielle ou totale devra être remise à la réussite du concours lors du rendu du dossier administratif.

En l’absence de cette attestation de prise en charge, l’intégralité de la somme due vous sera réclamée.

 

Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale ou mention complémentaire d’Aide à domicile.

  • Modules dispensés : 1, 4,5, et 7
  • Modules à réaliser : 2, 3, 6 et 8
  • Durée : 805 H – Coût pédagogique : 3 300 €

Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture

  • Modules dispensés : 2, 4, 5, 6, 7 et 8
  • Modules à réaliser : 1 et 3
  • Durée : 735 H – Coût pédagogique : 3 300 €

CCA – DE Ambulancier

  • Modules dispensés : 2, 4, 5 et 7
  • Modules à réaliser : 1, 3, 6 et 8
  • Durée : 875 H – Coût pédagogique : 4 000 €

Diplôme d’Etat d’Aide Médico Psychologique

  • Modules dispensés : 1, 4, 5 , 7 et 8
  • Modules à réaliser : 2, 3, et 6
  • Durée : 770 H – Coût pédagogique : 2 900 €

Titre Assistante de Vie aux Familles

  • Modules dispensés : 1, 4 et 5
  • Modules à réaliser : 2, 3, 6,7 et 8
  • Durée : 840 H – Coût pédagogique : 3 600 €

 

 

 

 

CONCOURS FORMATION EN APPRENTISSAGE (22 mois)

CETTE FORMATION EST RESERVEE AUX CANDIDATS DE MOINS DE 26 ANS

conditions générales

Cette formation est destinée aux moins de 26 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage.

  • L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en Institut de Formation d’Aide-Soignant(e) (IFAS) et un enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé un contrat.
  • C’est une classe entièrement dédiée à l’apprentissage, financée et supervisée par le CFA des métiers de l’Hospitalisation. L’IFAS de la Blancarde, antenne du CFA, dispose de l’entière responsabilité et compétence Pédagogique.
  • Les apprentis devront se conformer strictement aux règlements intérieurs de l’IFAS de la Blancarde, du CERFAH et de leur entreprise.
  • En cas d’échec dans les démarches d’emploi ou de rupture de contrat avec l’employeur, l’élève ne pourra être maintenu en formation plus de deux mois sans contrat.

CONDITIONS D’INSCRIPTIONS

Pour être admis en formation d’aide-soignant(e) en classe dédiée à l’apprentissage, le candidat doit être âgé de 17 ans au minimum et de moins de 26 ans, à la date d’entrée en formation. Aucune dispense d’âge n’est accordée.

 

Aucun diplôme n’est requis pour se présenter aux épreuves de sélection qui comprennent :

  • Une épreuve écrite d’admissibilité,
  • Une épreuve d’admission.

Sont dispensés de l’épreuve de culture générale :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu :
  1. Pays de la Communauté Européenne : les Baccalauréats sont acceptés en équivalence du baccalauréat français sous réserve d’être traduits en français et de présenter l’original lors du dépôt de dossier.
  2. Pays hors Communauté Européenne : les diplômes de validation de l’enseignement secondaire sont acceptés, sous réserve d’être traduits en français par un traducteur assermenté et de présenter l’original du diplôme lors du dépôt du dossier. Le candidat doit également fournir une attestation de l’Ambassade, du Consulat ou du Ministère de l’Education (du pays du Diplôme), précisant que le titre permet l’accès à des études universitaires, ou une attestation de reconnaissance du diplôme, établie par l’autorité compétente, le Centre Emic-Naric France.
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

EPREUVE DE SELECTION

Épreuves d’admissibilité

L’épreuve écrite et anonyme, d’une durée de deux heures est notée sur 20 et se décompose en deux parties :

 

  1. A partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit : dégager les idées principales, commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.
    Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat.
  2. Une série de 10 questions à réponse courte :
  •  5 questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine
  • 3 questions portant sur les quatre opérations numériques de base
  • 2 questions d’exercices mathématiques de conversion.

Cette partie est notée sur 8 points et a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.

Épreuve d’admission

L’épreuve d’admission, notée sur 20, consiste en un entretien de vingt minutes avec deux membres de jury, précédé de dix minutes de préparation.
Cette épreuve se divise en deux parties :

  1. Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions. Cette partie est notée sur 15 points, et vise à tester les capacités d’argumentation et d’expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation.
  2. Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant.
    Cette partie notée sur 5 points, est destinée à évaluer la motivation du candidat.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.